debian Debian ? Kézako ?

debian Distribution, logiciel libre, communauté, paquets, code source ... mais c'est quoi Debian en fait ?

Le système Debian GNU/Linux

Debian est un système d'exploitation (de l'anglais Operating System ou OS) libre et gratuit qui permet de faire fonctionner votre ordinateur, et vous propose un ensemble complet de logiciels libres, pour tous les usages habituels (navigation sur le Web, envoi de courriers électroniques, lecture de fichiers multimédia, travail de bureau), et plus encore...
Ces logiciels libres proviennent en grande partie du projet GNU, lancé en 1983 par Richard Stallman. Le noyau Linux développé par Linus Torvalds en 1991 vient compléter ces logiciels pour former GNU/Linux.

GNU & Tux, logos du projet GNU et du noyau Linux par Péhä CC-BY-SA

La distribution Debian GNU/Linux est lancée en août 1993 par Ian Murdock (rip), entouré d'un petit groupe soudé de hackers, qui s'est développé pour devenir une communauté de développeurs et d'utilisateurs vaste et bien organisée. Debian est désormais produite par un millier de membres bénévoles éparpillés autour du monde.

en mémoire de Ian Murdock par Péhä CC-0

Debian est donc un ensemble complet de logiciels libres ; Un Logiciel libre est défini par 4 libertés : il peut être utilisé, étudié, modifié et redistribué sans enfreindre la loi. Pour cela, il est nécessaire que l'auteur distribue le code source, et autorise l'utilisateur à exercer ces droits grâce à une licence libre.
Un des intérêts majeurs des logiciels libres est de permettre à des gens compétents d'auditer le programme pour s'assurer notamment qu'il ne fait absolument que ce qu'il annonce. C'est donc une barrière supplémentaire pour protéger votre vie privée .

Debian décline ce principe dans son Contrat social, et notamment dans les Principes du logiciel libre selon Debian.
Ce contrat indique que le projet Debian ne contiendra que des logiciels libres : lors de l'installation d'une distribution Debian, aucun pilote non-libre ne sera installé par défaut. Le contrat reconnaît cependant que les utilisateurs peuvent avoir besoin de composants "non-libres" pour faire fonctionner leurs systèmes, comme certains pilotes de matériel, ou certaines applications permettant de décoder de la musique ou des vidéos par exemple. C'est pourquoi vous trouverez 3 sections dans les dépôts de logiciels Debian :

  • main pour les logiciels libres disponibles par défaut,
  • contrib pour les logiciels dépendants de logiciels ne respectant pas les principes du logiciel libre,
  • non-free pour les logiciels ne respectant pas les principes du logiciel libre.

logo Debian texte

Debian est développée avec soin. Toute nouvelle version stable est longuement testée par des utilisateurs avant sa sortie. Cette dernière est publiée lorsqu'elle est prête. De ce fait, elle demande peu de maintenance une fois installée et les problèmes y sont peu fréquents.

Comme de nombreuses autres distributions libres, Debian est peu sensible aux logiciels malveillants ("malwares" tels les virus, chevaux de Troie, logiciels espions...) pour plusieurs raisons :

  • Les logiciels sont disponibles dans des dépôts, sur des serveurs contrôlés par le projet. Il n'est ainsi pas nécessaire de chercher des programmes à installer sur divers sites plus ou moins douteux qui distribuent virus et programmes indésirables en plus du logiciel que vous recherchez.
  • Les droits administrateur et utilisateur sont clairement séparés, ce qui aide à limiter les dégâts : en cas d'infection virale, seuls les documents de l'utilisateur sont affectés. Cette séparation des droits limite aussi les risques d'erreurs commises entre la chaise et le clavier. Plus de détails sur les droits dans le chapitre 3.7.

La sauvegarde régulière de vos données reste le meilleur garant pour vous protéger contre d'éventuels virus ou soucis techniques, mais aussi contre vos propres erreurs (cf chap.9).

Trouver de l'aide

Besoin d'aide ? Le premier réflexe est de consulter la documentation si vous le pouvez. Ensuite viennent les forums d'utilisateurs puis, si vous avez la chance d'être à proximité, les groupes d'utilisateurs GNU/Linux (GUL). Il existe aussi plusieurs évènements consacrés au Libre dans différentes associations : vous pourrez obtenir les rendez-vous près de chez vous en consultant l'agenda du Libre du site linux-fr.

  • La documentation intégrée au système : les applications installées disposent pour la plupart d'un manuel disponible depuis la ligne de commande (cf chap.3.8) et/ou depuis un menu graphique avec le bouton "Aide" des applications.
  • La documentation en ligne : Lorsque vous utilisez une distribution GNU/Linux comme Debian, vous disposez d'une documentation officielle mais vous pouvez en plus, profiter des wiki des communautés francophones Debian : Debian-Facile et Debian-fr.
  • Les forums d'entraide : la communauté du Libre se divise en une multitude de forums, sites et blogs d'information : s'y retrouver est parfois délicat, préférez donc les sites dédiés à votre environnement ou votre distribution. Pour Debian, 3 forums d'entraide vous apportent leur support : le forum Debian-Facile, le forum Debian-fr.org et le forum Debian-fr.xyz
  • Parrain-Linux : la communauté Parrain-Linux propose de mettre en relation des utilisateurs débutants et confirmés afin de faciliter l'entraide directe. Inscrivez-vous sur leur site et choisissez un parrain : http://www.parrain-linux.com
  • Les associations et les GUL : avec de la chance, vous habitez à proximité d'un groupe d'utilisateurs Linux ou d'une association qui tient des permanences régulières. Dans ce cas, n'hésitez pas à passer leur dire bonjour après visite de la page dédiée (https://aful.org/gul/liste) sur le site de l'AFUL.

À propos des forums, du terminal et des "barbus"

La communauté d'entraide GNU/Linux est majoritairement constituée de bénévoles passionnés . Ce sont aussi des techniciens, amicalement surnommés "geeks" ou "barbus" (vous avez déjà essayé de vous raser avec les doigts sur le clavier ?), avec quelques années d'informatique derrière eux. Cette expérience favorise la maîtrise du terminal, l'outil le plus efficace pour la gestion d'un système GNU/Linux : c'est donc naturellement que les premières réponses données sur les forums soient sous la forme de ligne de commande. Ne soyez pas effrayé, des solutions "à la souris" existent dans la plupart des cas et il vous suffira de demander gentiment pour obtenir une explication.

Pour poser une question sur un forum d'entraide, il faut généralement s'inscrire. Vous aurez besoin d'une adresse mail valide pour vous enregistrer et recevoir votre demande de confirmation, ainsi que vos notifications de réponse une fois inscrit.

Avant de poser une question, pensez à rechercher dans les questions/réponses déjà résolues : la plupart des forums intègrent une fonction de recherche par mot-clé qui vous permettra de vérifier si votre situation ne s'est pas déjà présentée.

N'oubliez pas qu'un forum est généralement maintenu par des bénévoles et n'est en aucun cas un service après-vente

Quelques liens pour aller plus loin