Administration du système

Les tâches d'administration sont réservées à l'administrateur système "root". Le projet DFLinux pré-configure l'utilisateur afin qu'il puisse, sans compte "root" , se substituer à l'administrateur et accomplir les tâches système grâce à la commande "sudo".
Plus de précisions sur root et su/sudo dans le chapitre 7.2.1 des cahiers du débutant.

Si vous souhaitez malgré tout créer un compte "root" pour bien séparer l'administration système des tâches courantes, commencez par ouvrir un Terminal en mode administrateur (Liste des applications > Système > Terminal Administrateur) et définissez le mot de passe du compte "root" avec :

passwd

Mise à jour

Les mises à jour Debian n'ont rien à voir avec Windows'update …

Les mises à jour sur les systèmes GNU/Linux sont l'expression directe d'une des forces du logiciel Libre: les sources publiques.

Alors que les systèmes privateurs cachent le plus longtemps possible les failles de leurs systèmes (puisqu'ils vendent leurs systèmes), les distributions libres annoncent immédiatement les failles détectées et les corrigent dans la foulée !

Votre système Debian est configuré pour vérifier régulièrement les mises à jour disponibles et afficher une notification en début de session pour vous inviter à les réaliser.
Alors quand vous voyez une fenêtre surgir pour vous inviter à mettre votre système à jour, faites-le, votre ordi vous dira merci :)

De plus, rien ne vous obligera à redémarrer avant que vous ne le décidiez, vous. Tout est fait en «tâche de fond» pendant votre utilisation, vous ne subirez donc pas de ralentissement à l'arrêt ou au redémarrage.

Mise à jour manuelle

Pour vérifier "manuellement" la disponibilité de nouvelles mises à jour, direction la liste des applications > section "système" > "Outil de mise à jour"

mise à jour graphique manuelle

Votre mot de passe vous sera demandé. Le système interroge les serveur Debian pour vérifier les mises à jour. Puis la mise à jour se déroulera comme lors de la première session.

Mise à jour depuis un Terminal

Le terminal, la petite boite qui fait peur alors que c'est ton ami … oui oui … ton ami.
Une preuve ? Simple : nous allons mettre à jour l'intégralité du système en une seule ligne.
On commence par ouvrir un terminal et se connecter en mode administrateur. Donc selon votre environnement, depuis le menu des applications > Système > "Terminal administrateur" ou de façon plus classique, ouvrez un terminal et lancez :

sudo -s

Le mot de passe administrateur vous sera demandé dans les deux cas. Une fois connecté en "root" dans votre terminal, copier-coller cette ligne :

apt update && apt dist-upgrade
  • "apt" : la commande de gestion des paquets Debian
  • "update" : recharge les informations sur les paquets disponibles
  • "&&" : une fois fait sans erreur, lance la suite
  • "apt" : c'est la même application qui vérifie et applique la mise à jour
  • "dist-upgrade" : réalise une mise à jour complète des applications installées avec suppression ou ajout de paquets si nécessaire. Une confirmation vous sera demandée.

Gestion des applications

Rechercher, ajouter, supprimer des applications, c'est le travail du gestionnaire de paquets APT et de son interface graphique complète : Synaptic.

Je vous laisse consultez le chapitre 8 des cahiers du débutant qui détaille la gestion des applications depuis Synaptic et/ou votre terminal.

Dflinux embarque également Gnome-Package qui vous propose une interface simplifiée pour débuter dans la recherche et l’installation de logiciels. Il est disponible depuis les menus ou la liste des applications :

lanceur de l'outil de gestion des paquets

L'interface simplifié de Paquets vous permet de rechercher un logiciel grâce à son nom (simplement en utilisant la barre de recherche intégrée en haut à gauche) ou depuis sa catégorie. À la sélection d'un logiciel : si il est installé, Paquets vous propose de le supprimer, dans le cas contraire, vous pouvez l'installer… c'est aussi simple que ça :

Paquets : le gestionnaire d'applications simplifié

Comme tous les autres outils d'administration, le mot de passe "root" vous sera demandé et une confirmation sera affichée pour chaque opération.

Gestion des utilisateurs

Si vous n'êtes pas le seul utilisateur de votre ordinateur, vous pouvez créer de nouveaux utilisateurs afin de préserver vos données et vos préférences.
En ajoutant un utilisateur, vous allez créer un nouveau dossier dans votre système. Ce dossier, au nom du nouvel utilisateur, reprendra les paramètres par défaut livrés lors de l'installation.
Il sera accessible en lecture (vous pouvez consulter les données de l'autre utilisateur), mais pas en écriture (vous ne pouvez pas créer ou modifier les données).

DFLinux dispose d'un outil graphique simple pour effectuer cette tâche, mais vous pouvez aussi passer par le terminal et la commande "adduser".

Depuis la liste des applications, sections "système", sélectionnez "Utilisateurs et groupes"

configration des utilisateurs : lanceur

La fenêtre qui s'affiche alors présente votre compte utilisateur et ses spécificités. Vous pouvez donc modifier les paramètres de votre compte ou en créer un autre. Votre mot de passe vous sera demandé.

  • Pour ajouter un utilisateur, clic sur "Ajouter" dans la colonne de gauche :

ajouter un utilisateur

  • Vous devez renseigner le nom complet du nouvel utilisateur ainsi que son identifiant (le login utilisé à la connexion de la session) :

création du nouvel utilisateur

  • Vient ensuite le choix du mot de passe (à remplir à la main, mais vous pouvez aussi le générer automatiquement) :

mot de passe du nouvel utilisateur

  • L'utilisateur sera créé… et voilà :

nouvel utilisateur créé

Les paramètres avancés vous permettent de définir plus précisément les droits et possibilités de chaque utilisateur.

Avec un terminal

  • Ouvrez un terminal depuis le HandyMenu, section "Aventuriers", bouton "Ouvrir un Terminal".
  • Dans la fenêtre de terminal, entrez la commande qui va créer l'utilisateur "identifiant_du_nouvel_utilisateur". Notez que vous devez renseigner ici l'identifiant et pas le nom complet (il vous sera demandé plus tard) :

adduser : création d'un utilisateur avec le terminal

  • Votre mot de passe vous sera demandé :

adduser : authentification

  • La création de l'utilisateur commence et vous devez maintenant renseigner son mot de passe (deux fois pour confirmer, rien ne s'affiche, c'est normal) :

adduser : mot de passe du nouvel utilisateur

  • Une fois l'utilisateur créé, passons aux informations complémentaires. Vous pourrez indiquer ici le nom complet de l'utilisateur, son numéro de poste au travail, ses numéros de téléphones pro et perso ainsi qu'une ligne "autre" permettant d'ajouter un commentaire.
    Une fois fait, une confirmation s'affiche. Si les informations vous conviennent, appuyez sur [Enter] ou la touche [O] (la lettre, pas le chiffre) pour finaliser la création du nouvel utilisateur :

adduser : récapitulatif des informations

Le nouvel utilisateur pourra se connecter avec son identifiant et son mot de passe au lancement de votre système. Il pourra stocker ses données, configurer son environnement sans risques pour vos données et vos préférences.